Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Poti le Mar 7 Aoû - 17:09

Rappel du premier message :

Comme Hammett est le roi des chiffres, nous pourrons les suivre sur ce fil !

_________________
pig Amant officiel de Ginnie  I love you
Et fan de Profreeméthé bounce
avatar
Poti
Equipe
Equipe

Points : 22373
Localisation : Sur Ginnie ou sous Ginnie, ça dépend des jours.

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Ven 10 Jan - 14:44

thorthor a écrit:Grosse news :
FreeMobile fête ses #2ans aujourd’hui, vous êtes + de 7.500.000 à nous faire confiance. Merci à tous !
— Free Mobile (@freemobile) 10 Janvier 2014

Ce qui signifie que le recrutement de Free est quasi terminé puisqu'en septembre il y avait 7,4 M de client Mobile.

L'effet 4G ?


Si cela se confirme, c'est du brutal. Plus précisément, c'est 7,435 000 clients à fin septembre.

Hammett
Equipe
Equipe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par chantoine le Ven 10 Jan - 14:47

ça expliquerait le lancement précipité de la 4G et d'une offre de location bancale, histoire de tenter de boucher les trous dans la digue...
avatar
chantoine
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 19914
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Lun 13 Jan - 8:00

Bouygues, Orange et SFR ont déclaré avoir atteint leurs objectifs commerciaux de fin d’année sur la 4G. Free de son coté n'est pas rentré dans le détail.

Réussite commerciale !
Bouygues de son coté a annoncé la nouvelle via une publicité. Lui aussi aurait atteint son millionième client. Sur le fixe, un grosse annonce est attendue assez rapidement.

Pour Orange : "Le succès de la 4G d’Orange s’explique par la qualité de son réseau et l’attractivité de ses offres qui incluent de nombreux services." déclare Delphine Ernotte Cunci, directrice exécutive d’Orange France, dans un communiqué. Orange en annonçait 350 000 à fin septembre. Pour Orange : "Au-delà des annonces des uns et des autres, nos résultats commerciaux sont vraiment très bons" (La Tribune, 09/01).
Orange annonce un objectif de 2 à 3 millions de clients en 4G d'ici à fin 2014. Cela devrait être atteint. Sur les 9 premiers mois de l'année, Orange a conquis 994 000 clients. Si on prend un gain de 700 000 (de 350 000 à 1 million sur la 4G) au dernier trimestre, il s'agira de reproduire la même chose pour Orange et le chiffre de 3 millions sera atteint. D'autant que les nouvelles offres sont quasiment toutes en 4G.

SFR vient de donner quelques chiffres (La Tribune, 31/12). Le nombre de clients en 4G devrait être supérieur au million à fin décembre, alors qu’il était de 900 000 au début du même mois.

Pour ses deux ans, Free - via un tweet - vient d'annoncer avoir au oins 7,5 millions de clients et le quotidien La Tribune donne (selon des analystes) 8 millions de clients. Au 30 septembre, Free comptait 7,435 000 millions de clients.

C’est également une réussite commerciale en Grande Bretagne. L'opérateur de télécommunications britannique EE (BfmTv, 07/01), coentreprise d'Orange et de Deutsche Telekom, a annoncé mardi avoir conquis 2 millions d'abonnés mobiles avec son offre de quatrième génération (4G), lancée en octobre 2012.EE s'était fixé pour objectif d'atteindre 1 million d'abonnés à la 4G à la fin de l'année 2013.

Réussite financière ?
Au delà de la démarche commerciale, et des objectifs atteints, il s’agira de savoir si la 4G va permettre de reconstituer les marges des opérateurs, car c’était aussi un objectif de ces mêmes opérateurs. Au vu de la guerre des prix, ce serait une grosse surprise pour eux. Mais à part eux, personne n’y croit vraiment.

Pour rappel, selon une étude commandée par l'ETNO (l'Association des opérateurs européens de réseaux de télécommunications) la 4G ne sera certainement pas la poule aux œufs d’or des opérateurs Les Echos (09/10). Les revenus des opérateurs européens en téléphonie fixe et mobile diminueront de 2% annuellement durant la prochaine décennie. Au mieux cela va limiter la baisse donc...
D’autant que ce sont les offres sans engagement qui vont maintenant prendre le relais. Elles proposent toutes la 4G.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 20364
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mar 14 Jan - 8:02

Apres SFR qui annonçait un bon quatrième trimestre (La Tribune, 31/12), informations confirmées hier sur Bfm TV (13/01) : "Une demande très importante (incroyable pour reprendre ses termes) de nouveaux terminaux, signe que les téléphones subventionnés ont toujours la côte auprès des clients". C’est Orange qui a fait part de bons résultats également s’y colle (La Tribune, 09/01) et annonce "un très bon mois dans le fixe".

Téléphonie mobile
Les ventes de terminaux sont aussi très bonnes, surtout en termes de "mix" : sur les 700.000 téléphones écoulés en un mois en décembre, 75% étaient des smartphones et de l'ordre de 340.000 étaient 4G, des appareils haut de gamme (plus de 500 euros), que les clients ont dans 40% des cas financé grâce à une offre de reprise de leur ancien téléphone. "La reprise des téléphones a explosé et le modèle des subventions continue de fonctionner très bien.» observe le responsable d'Orange.

Orange évoque le chiffre de 2 ou 3 millions de clients en 4G fin 2014, et l'objectif sera certainement atteint : sur les 9 premiers mois de l'année, Orange a conquis 994 000 clients. Si on prend un gain de 700 000 clients (de 350 000 à 1 million sur la 4G) au dernier trimestre, il s'agira de reproduire la même chose pour Orange et le chiffre de 3 millions sera atteint. D'autant que les nouvelles offres sont quasiment toutes en 4G.

Fibre Optique
Sur le dernier trimestre, Orange annonce un gain de de 47 000 nouveaux clients en Fibre Optique, cela vient conforter l’opérateur après un gain de 34 000 clients au troisième trimestre. Sur un an, c’est un gain de 144 000 nouveaux clients sur ce segment. Cela va permettre à Orange de rester sur une bonne dynamique en terme de part de conquête et d’ARPU, car selon un responsable d’Orange : « les abonnés à la fibre consomment plus que ceux à l'ADSL, par exemple trois fois plus de vidéo à la demande.».

A noter l'absence de déclarations musclées contre Free de la part d'Orange et de la part de SFR...

Seul Bouygues relance la machine en faisant fuiter une lettre de vœux à Free (Les Echos, 13/01). Bouygues y dénonce le peu d'empressement de Free d'utiliser les sites que Bouygues lui propose pour aider le déploiement de nouvelles antennes et tente ainsi de démontrer qu'il sera de fait impossible à Free de respecter la couverture de 75% en janvier 2015. Quel toupet quand même !
Un moyen de mettre un peu de pression sur l'ARCEP et le Gouvernement ?

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 20364
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par chantoine le Mar 14 Jan - 8:48

avatar
chantoine
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 19914
Localisation : Essonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par thorthor le Mar 14 Jan - 8:53

La coup de la lettre de Bouygues est la réponse à la lettre de Lombardini qui demandait la mutualisation. C'est un jeu d’échec entre les deux.
Sinon le modèle du subventionné a fait ses preuves pour l'acquisition d'un smartphone cher, surtout avec la loi Chatel qui protège bien le consommateur,  je ne vois pas comment Free avec sa location va pouvoir lutter ...
Free avait profité de l'acquisition des terminaux chez ses concurrent pour vendre du sim only, mais quand il s'agit de renouveler le téléphone, acheter à crédit ou pire acheter cash, ne fait pas parti des usages ...

thorthor
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 16101

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Jeu 16 Jan - 7:48

Dans la série des rapports entre Canal+ et beIN Sports, Canal+ marque un essai. La chaine vient de remporter l’attribution des droits tv du Top 14 pour les saisons 2014/2015 à 2018/2019 pour un montant total de 355 millions d’euros, soit 71 millions par an au lieu des 32 millions dans le contrat en cours. C’est une augmentation de 130%. C’est le plus gros contrat tv au monde pour du rugby. En comparaison, les clubs anglais recoivent 45,5 millions par an pour le championnat et la coupe d’Europe.

La concurrence a fait monter les prix
Après de multiples rebondissements, dont de nombreux recours en justice de la part de Canal+, la LNR avait (communiqué du 10/01) décidé d’interrompre son appel d’offre dans l’attente de la décision judiciaire. C’était donc pour entamer d’ultimes négociations avec Canal+.
La Ligue, elle, est finalement sortie gagnante de cette passe d’armes entre les deux adversaires et a réussi son objectif: doter le rugby français de moyens bien plus conséquents.
Après le championnat de foot anglais pour 63 millions par an (jusqu’en 2016) et la Formule 1 pour 29 millions par an (jusqu’en 2015) Canal+ paye au prix fort ses nouveaux droits, mais c’est le prix à payer pour garder ses positions, et contrairement à ses allégations, démontre qu’il a largement les moyens de concurrencer beIN Sports, Canal+ a aussi "les poches pleines" (Les Echos, 02/2013).

Quelle(s) réaction(s) de beIN Sports ?
Ce qu’avait bien senti beIN Sports qui s’était un peu « laché » contre Canal+ après cette décision de la LNR (Le Figaro, 11/01). "Canal + tente de créer par tous les moyens un environnement non concurrentiel. Alors que ce groupe contrôle 90 % du marché de la télévision payante, il ne se bat pas sur le plan sportif mais sur le plan judiciaire pour faire suspendre l'appel d'offre sur les droits télé du rugby. Ces actions de Canal+ sont proprement inacceptables (...) Canal+ fait tout pour protéger sa position monopolistique. Il attaque en justice l'appel d'offre du rugby et envoie aux autorités une note blanche pour d'empêcher beIN Sports d'accéder à la ligue 1. S'il le faut, beIN Sports ira devant les autorités françaises de la concurrence pour demander que les conditions d'une juste compétition soit respectées ".
Mais, il ne va pas être facile de le démontrer...Seul problème potentiel : le manque de transparence avec un appel d’offre interrompu et négociations de grès à grés entre la LNR et Canal+. Certainement la raison pour la quelle beIN Sports est resté dans le cadre contractuel.

D'autres droits sur le marché
Pour le rugby, d’autres droits viennent à échéance : Pro D2, H Cup (2014), Tournée d’été de l’équipe de France (2016), Tri Nations (2014), Super 15 (2015), Air New Zealand Cup, the Currie Cup and Vodacom Cup (2015). A noter que beIn Sports a acheté les droits (hors matchs de l’Equipe de France) des différentes tournées de cet automne et qu’il diffuse le championnat anglais ainsi que la Ligue Celte.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 20364
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Ven 17 Jan - 7:43

L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier ses chiffres définitifs concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin septembre 2013. Quelques chiffres sur les revenus des opérateurs, les investissements et l’emploi.

Revenus mobiles
Pour l’ARCEP : "Le revenu des services mobiles (près de 3,8 milliards d'euros HT) baisse depuis plus de deux ans et ce repli s'est accentué au cours de l'année 2012 en raison des baisses de prix résultant d'une concurrence accrue sur ce marché. Ce mouvement se poursuit, avec un recul d'environ 14% en rythme annuel, depuis le début de l'année 2013 (-13,8% en un an par rapport au troisième trimestre 2012). Le revenu des communications téléphoniques mobiles ne cesse de diminuer depuis cinq années et son recul n'est plus compensé, depuis le début de l'année 2011, par la hausse du revenu des services de donnée (SMS, MMS, accès à l'internet)."

En prenant en compte les résultats publiés par Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR. Sur l’ensemble de l’année 2012, il y avait un recul du chiffre d’affaire de 1,5 milliard d’euros : SFR pour 879M€, Bouygues pour 664M€ et Orange pour 646M€.
Sur les 6 premiers mois de 2013, il y avait une baisse du chiffre d’affaire de 818M€ pour Orange, 389M€ pour Bouygues et 385M€ pour SFR. L’année 2013 battra-t-elle l’année 2012 ? Les résultats positifs de Free ne compensent pas les pertes de Bouygues, Orange et SFR. Il y a perte de valeurs dans les télécoms.

En comparant les résultats des trois premiers trimestres 2012 aux trois premiers trimestres 2013, il y a une baisse de 2,432 milliards d’euros en chiffre d'affaire, soit une baisse de 6,7% ou d'environ 3,6€ par client et par mois. 
Orange pour 1,042 milliard, SFR pour 892 millions et Bouygues pour 498 millions. Par rapport au premier semestre, Orange Et Bouygues font un peu mieux - enfin, ils perdent moins - contrairement à SFR qui plonge un peu.

Pour les opérateurs, la 4G ne permettra certainement de stopper ces tendances.

Investissements
Concernant les investissements, "le montant total réalisés par les opérateurs de communications électroniques sur les neuf premiers mois de 2013 est estimé à 5,3 milliards d'euros, soit un montant équivalent au niveau observé sur les neuf premiers mois de 2012 (hors achat de fréquences).".

Toutefois l’ARCEP nuance très fortement cette statistique : "L'exercice appelle en outre les précisions suivantes. Tout d'abord, les plans d'investissements des opérateurs répondent à une logique pluriannuelle et tous n'adoptent pas le même rythme d'investissements au long de l'année ; par conséquent, les variations trimestrielles sont peu significatives. Ensuite, les investissements réalisés par les opérateurs sont de plus en plus mutualisés : investissements communs au réseau fixe et au réseau mobile d'un opérateur, communs entre les différentes technologies (2G, 3G, 4G, etc.) pour les réseaux mobiles, ou, enfin, co-investissements entre opérateurs dans les boucles locales à très haut débit.".

L'ARCEP devrait donc : "Pour toutes ces raisons, s'il sera possible, pour les chiffres annuels, d'indiquer, à partir de 2014, une décomposition entre les grandes catégories d'investissements, les données trimestrielles resteront globales.". Donc en espérant que le travail de l’ARCEP permettent d’y voir plus clair.

Emploi
L’ARCEP donne des chiffres sur l’emploi mais arrêté à fin 2012. Faut-il rappeler que là aussi les outils d’analyse de l’ARCEP posent question. La passe d’arme entre X.Niel et A.Montebourg du mois dernier sur les conséquences pour l’emploi de l’arrivée du quatrième opérateur en a été l’illustration.

L’ARCEP ne tient pas compte de la perte d’emplois dans les centres d’appels et chez Phone House. Les pertes d’emplois seraient de 4000 pour les centres et de 1200 pour Phone House. Enfin ne sont pas pris en compte les emplois indirects dans les entreprises prestataires de services ainsi que les entreprises de l’industrie.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 20364
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Lun 20 Jan - 7:49

Les ministres Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg Pellerin ont présenté leurs vœux. Ils sont revenus sur quelques sujets qui rythment l’actualité. Rien de nouveaux au niveau du discours : il s’agit de maintenir un certain (et fragile) équilibre entre les 4 opérateurs afin de favoriser (si possible) les investissements et l’emploi. La crainte étant que la guerre des prix fasse des victimes.

La bande de fréquence du 700MHz
La future attribution des fréquences sur la bande du 700MHz, actuellement utilisée pour la Télévision numérique terrestre, Bercy souhaiterait les vendre au plus vite aux opérateurs au profit des télécommunications mobiles, mais aucune décision n’a encore été officialisée.
Mais le gouvernement y mettra des contreparties. "Les opérateurs utilisent et font fructifier des fréquences hertziennes, qui sont un domaine public. Nous sommes donc en droit de demander des obligations. Chaque fois qu’on attribuera une fréquence, on demandera des comptes".
Pour cela le gouvernement devrait inclure des objectifs en matière d’emploi et d’investissements, comme relocaliser les centres d’appels en France ou d’investir dans les zones rurales ou les petites villes.

Pas de concentration
Ils sont revenus également sur les possibles concentrations dans le secteur. Ils y sont très défavorables au nom des emplois qui pourraient être supprimés : " Nous avons aujourd’hui un marché à quatre acteurs, nous souhaitons qu’il fonctionne avec ces quatre acteurs dans des conditions qui soient favorables à l’investissement et à l’emploi (...) Pour l’instant, il n’en est pas question." Pour l’instant donc...
Le Gouvernement ne souhaite pas "pas une concurrence effrénée par les infrastructures, mais une nécessaire mutualisation pour retrouver de la marge d'investissement."

Rendre du pouvoir à l’ARCEP
"Nous allons rendre son bâton au gendarme des télécoms" et "corriger cette situation début 2014 par voie d'ordonnance". C’est ce qu’avait déclaré Fleur Pellerin au quotidien Le Parisien (12/2013).
Pour rappel, en juillet 2013, le Conseil Constitutionnel avait censuré le pouvoir de sanction de l’ARCEP au motif que la séparation des pouvoirs n’était pas assurée au sein du régulateur qui assure en même temps la justice et la police. Reste à voir si l’ARCEP jouera le rôle de père fouettard, car il l’a très peu fait dans le passé.

L’opinion de L’Autorité de la Concurrence
D’autre par, c’est Bruno Lasserre (dont le mandat se termine le 2 mars) le président de l’Autorité De La Concurrence qui est revenu sur l’accord de mutualisation entre Bouygues et SFR : "Bouygues et SFR ne nous ont pas du tout parlé de fusion", il encourage la mutualisation : "car cela donnera une respiration stratégique au secteur et permettra d'accélérer les déploiements."
Il reste plutôt opposé à une concentration dans le secteur : "passer de quatre à trois, qu'est-ce que cela veut dire ? Si cela préfigure la marginalisation du troisième acteur et que l'on va vers un duopole, est-ce une solution souhaitable ? Et une consolidation par rachat serait-elle la plus favorable à l'investissement, à l'innovation, à l'emploi ?"

Sources : Les Echos (16/01), La Tribune (16/01).

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 20364
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mar 21 Jan - 7:49

Cela devient le sujet du jour ! A deux ans de la fin de l’accord d’itinérance 3G entre Orange et Free, le quotidien Les Echos (14/01) se fait l’écho des interrogations d’Arnaud Montebourg sur ce sujet hyper sensible.

Première partie : comment sortir de l’itinérance ?

Comment en sortir ?
En mars 2013, L’Autorité De La Concurrence s’était déjà interrogé sur les conditions de sortie de cet accord et n’avait pas tranché. Que peut-il se passer en 2016 ? Logiquement le deal entre Orange et Free devrait continuer un peu, surtout si les obligations quantitatives de Free ne sont pas atteintes, d’autant que dans ce même avis l’Autorité de la Concurrence demandait à l’ARCEP de vérifier la trajectoire d’investissements  de Free Mobile. Sauf qu’à l’été dernier, le Conseil d’Etat à retirer à l’ARCEP son pouvoir de sanction. Difficile d’être totalement crédible dans ces conditions.

Peut-on couper ?
A contrario qui prendrait la décision de couper ? "quoi qu'il arrive " il y aura de l'itinérance 3G pour Free, parce qu'il ne sera pas possible de couper la connexion de x millions de clients.
Dans le cas d'une poursuite, le plus probable est que ce soit Orange qui poursuive, cela se fera au prix d'un encadrement plus sévère de l'Autorité de la Concurrence et puis c'est tout.

Dans quel contexte ?
D’autant que le cadre évolue, avec une mutualisation dans les rails entre Bouygues et SFR qui devrait concerner 38% de la population (zones non denses). Les pouvoirs publics viennent de réitérer une préférence pour quatre opérateurs.
Il va rester aux pouvoirs publics de "protéger" le plus "petit" : un coup Bouygues, un coup Free. C'est le prix à pour maintenir un peu de concurrence.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 20364
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mer 22 Jan - 7:49

Cela devient le sujet du jour ! A deux ans de la fin de l’accord d’itinérance 3G entre Orange et Free, le quotidien Les Echos se fait l’écho des interrogations d’Arnaud Montebourg sur ce sujet hyper sensible.

Deuxième partie : merci qui ?

Merci Qui ? Merci Free !
En attendant, c’est Orange qui ne doit pas être spécialement pressé de voir cet accord cesser. Le contrat d'itinérance devrait lui rapporter 500 millions en 2012, 730 millions en 2013 et autant en 2014. Soit 2 milliards, le double de ce qui avait été prévu à l’origine.

Il y a un an, c'était déjà un solide gain, Pierre Louette - dirigeant d'Orange - déclarait : (Les Echos, 01/2012) : "ces revenus d'itinérance jouent le rôle de coussin amortisseur. Nous allons déjà gagner plus d'un milliard d'euros en deux ans, c'est au-delà de nos espérances (...) ce revenu finance presque à lui seul l'investissement annuel dans notre réseau mobile en France".

Début 2012 (Les Echos, 01/2012), Orange avait annoncé investir entre 600 et 700 millions dans le mobile et 350 millions dans la fibre optique sur un total de 2 milliards d'euros prévu sur la période 2010-2015 (Les Echos, 10/2013).

Même si sur l'ensemble du chiffre d'affaire réalisé en France, cela compense en grande partie les baisses de CA 646M€ en 2012 et 818M€ 2013 (6 premiers mois), cela ne représente que 2,3% du chiffre d'affaire annuel France 2012 et +/- 3,6% du chiffre d'affaire des 9 premiers mois de l'année.
Pour Orange, l'itinérance est un joli et douillet coussin.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 20364
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par thorthor le Mer 22 Jan - 12:23

C'est pour cette raison que Bouygues veux casser la marge du fixe pour étouffer Free qui ne tiens la route qu'avec sa marge de 42% dans le fixe.
Car si Bouygues laisse trop longtemps Free dans cette situation, ils vont pouvoir construire un réseau minimaliste qui conviendra à suffisamment de gens pour être rentable,une fois l'itinérance terminée.
C'est une course contre la montre ...

thorthor
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 16101

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Jeu 23 Jan - 7:50

Le paquet Telecom 2014/2019 lancée par la Commission Européenne a fixé un objectif l’abandon des frais de roaming (data et voix) à l’intérieur des frontières européennes.
Le roaming à l’international pourrait être le prochain terrain d’annonces commerciales de nos opérateurs.
Il y a Free, qui avait annoncé quelques jours de roaming inclus dans son forfait pour un seul pays et qui vient d’étendre cette offre à un autre pays européen. Il y a Bouygues qui vient également de lancer une nouvelle offre pour toute l’Europe.

Au vu de sa position sur le continent avec une présence dans de nombreux pays (Espagne, en Pologne, en Belgique, au Luxembourg, en Roumanie et en Slovaquie) et des accords plus ou moins poussés (voir intégrés sur certaines activités avec Deutsche Telekom) avec les opérateurs historiques, c’est Orange qui a plus de cartes en mains pour aller le plus loin.

Orange et d’autres gros opérateurs européens étaient contre, car très générateur de chiffre d’affaire. Une estimation parle d’une perte de 1 % de l’Ebitda du groupe, qui s’est élevé à 13,8 milliards d’euros en 2012. La baisse des tarifs de « roaming » a déjà coûté un peu plus de 80 millions d'euros d'excédent brut d'exploitation au groupe en 2013.

Stéphane Richard vient de déclarer qu’il allait devancer les désidératas des futurs règlements européens : «Nous voulons être le première opérateur à offrir des communications complètement européennes partout où nous sommes présents ». C’est le minimum, car cela aurait dû déjà être fait avec la 3G…Des offres devraient donc arriver rapidement.

Reste à ce que ces offres ne soient pas limitées en nombre de jours (35 pour Free et Bouygues), et qu’elles soient intégrés avec un surcoût minimum et deviennent complètement ouvertes et sans limitations de jours. Cela devrait permettre aux offres des opérateurs de rentrer un peu plus dans la modernité à l’heure ou l’utilisation d’un Smartphone devient courant, ou les opérateurs vante la 4G et à l’heure où les citoyens européens circulent de plus en plus à l’intérieur des frontières de l’Union. l

Sources : Les Echos[22/01), La Tribune (21/01).

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 20364
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Carambar Malabar le Jeu 23 Jan - 9:25

Je savoure pleinement cette bataille du roaming en faveur du consommateur, le roaming gratuit devrait être la norme dans le cadre de la construction d'un bloc européen et par dessus tout dans un contexte de mondialisation... 

D'autant que les marges pratiqués étaient plus qu'indécentes pour ne pas dire plus... Merci Neelie!!!

_________________
« Ne débattez pas avec les personnes stupides, elles vous descendront à leur niveau et vous battront avec leur expérience ». Mark Twain
avatar
Carambar Malabar
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 22138
Localisation : Yeahh BB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Poti le Jeu 23 Jan - 9:29

C'est pas merci Free ?

Ok je sors

_________________
pig Amant officiel de Ginnie  I love you
Et fan de Profreeméthé bounce
avatar
Poti
Equipe
Equipe

Points : 22373
Localisation : Sur Ginnie ou sous Ginnie, ça dépend des jours.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par thorthor le Jeu 23 Jan - 10:35

Bof sortir par le bas n'a jamais été une solution pour le long terme...
On est en train de tout donner gratuitement, résultat on est en train de tout détruire.
On va se retrouver avec un manque d'investissement et un manque de contenu très rapidement. Les profits des opérateurs font les emplois et la création de film ou de contenu de demain.

Regardez Apple, ils se sont toujours sortis des mauvaises passes par le haut , en proposant du haut de gamme, ils n'ont jamais fait dans le low-cost.
Résultat c'est l'une des plus grosse boite du monde.

Free au contraire brade tout : ils bradent la 3G et la 4G ... comment financer ensuite ce qui va avec ?
Comment faire acheter aux gens des films en HD si c'est pour ne pas pouvoir les regarder car on est trop loin de l'unique antenne de la ville ?

thorthor
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 16101

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Poti le Jeu 23 Jan - 11:31

thorthor a écrit:comment financer ensuite ce qui va avec ?
Et bien comme avec le coup de la fibre, avec les impôts.

-------

http://universfreetroll.lebonforum.com/viewtopic.forum?t=755

_________________
pig Amant officiel de Ginnie  I love you
Et fan de Profreeméthé bounce
avatar
Poti
Equipe
Equipe

Points : 22373
Localisation : Sur Ginnie ou sous Ginnie, ça dépend des jours.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum