Ca y est , je passe la barre des 20% de perte de pouvoir d'achat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ca y est , je passe la barre des 20% de perte de pouvoir d'achat

Message par Admin le Mar 18 Juin - 10:35

Ca y est c'est fait, en 2014 les fonctionnaires en poste depuis plus de 17 ans auront perdu plus de 20% de pouvoir d'achat, au bas mot.

En effet, on vient d'apprendre que le point d'indice serait encore gelé en 2014, comme il l'est depuis 2010.

Si on fait le total depuis 1995, le point d'indice a pris 14% pendant que l'inflation en prenait 35%.

Bien sur cela ne tient pas compte des augmentations d'impôts ...

Comment jouer avec les chiffres pour que cela ne se voit pas et continuer ainsi à pisser sur les fonctionnaires ?

En jouant tout simplement sur leur salaire moyen et en oubliant que par le truchement des suppressions de postes, la population des fonctionnaires vieillit et que l'on compare des salaires moyens pour des "jeunes" à des salaires moyens pour des "vieux".

Avis aux amateurs : prof lycee ou college ou instit, bac + 5 ou 6 ça fait un démarrage à peine au dessus du smic avec un maximum qui ne dépassera guère les 3000 euros en fin de carrière a condition de prendre pas mal de charges et d'être au taquet des diplomes / notations.

Pour info : les recrutements dans certaines professions publiques se font désormais par équivalence en roumanie, pologne, etc, particulièrement chez les médecins.

Pour info toujours : plsu assez de candidats à certains concours. L'année derniere ils ont été repêcher des candidats à l'aggregation qui étaient recalés à ce concours pour leur donner le CAPES , les premiers recalés au CAPES étant tellement nuls qu'il était impossible de les repêcher.

Au sujet de la gabegie des retraites "alignées sur le privé" : il faut savoir qu'un fonctionnaire atteint son dernier échelon très très longtemps avant la retraite. Pour ma part, ce sera a 47 ans (sic). Par contre, il faut également savoir que contrairement au privé les primes ne sont pas prises en compte dans le calcul. Alors cela nous fait bien marrer les gesticulations.

Il faut également savoir que certains n'ont pris leur emplois que vers 30 ans (diplomes, concours ....) et devront travailler 44 ans pour avoir une retraite pleine ... ca les amène jusqu'à .... 74 ans .... A un détail près : interdit de travailler au dela de 65 ans, 5% de pénalité par année non faite. A vos calculatrices.....

Situation simple et claire : bac + 8 + seconde thèse (en tout 2 thèses , 1 diplome d'ingénieur et l'aggrégation) + direction d'un labo pendant 15 ans + promotions par concours externes les plus rapides possibles = 3500 euros mensuels (salaire définitif) 944 euros de primes annuelles, sur lesquels il faut enlever plus de 4500 euros d'impôts et le cout de la vie en région parisienne.

Rhaaaaa ! Continuons à saccager ces secteurs et demain c'est avec le rwanda que nous lutterons car la seule chose que nous ayons à vendre, ce sont nos idées.





_________________
----------------
"Ayez le culte de l'esprit critique", Louis Pasteur.
----------------
avatar
Admin
Equipe
Equipe

Points : 24260

http://universfreetroll.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est , je passe la barre des 20% de perte de pouvoir d'achat

Message par Poti le Mar 18 Juin - 11:43

Ce qui est grave c'est que même au journal télévisé, ils se félicitent d'avoir des milliers de chercheurs et ingénieurs français qui se lancent aux US parce là-bas ils soutiennent l'innovation...

Ils sont pas encore compris qu'on était trop con pour ne pas savoir garder nos têtes.


Quant aux médecins, j'avais vu ça oui, mais surtout dans les campagnes.. le médecin roumain parlait à peine français.... Alors que pendant ce temps là le sud de la France est surpeuplé en médecins. Pour ma part, ce métier devrait être considéré comme de santé publique, et qu'il y ait des cartes d'affectation... comme pour les enseignants.

Je crois qu'il y a beaucoup de choses à revoir, mais malheureusement dans notre pays, privé ou fonctionnaire, le moindre changement, c'est une levé de boucliers et un blocage du pays. Et que dans un pays moderne on arrive à perdre autant de pouvoir d'achat est tout simplement effrayant pour l'avenir, même si on ne le verra pas forcément de notre vivant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Amant officiel de Ginnie  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Et fan de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Poti
Equipe
Equipe

Points : 22383
Localisation : Sur Ginnie ou sous Ginnie, ça dépend des jours.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est , je passe la barre des 20% de perte de pouvoir d'achat

Message par Admin le Mar 18 Juin - 12:08

Poti a écrit:Ce qui est grave c'est que même au journal télévisé, ils se félicitent d'avoir des milliers de chercheurs et ingénieurs français qui se lancent aux US parce là-bas ils soutiennent l'innovation...

Ils sont pas encore compris qu'on était trop con pour ne pas savoir garder nos têtes.


Quant aux médecins, j'avais vu ça oui, mais surtout dans les campagnes.. le médecin roumain parlait à peine français.... Alors que pendant ce temps là le sud de la France est surpeuplé en médecins. Pour ma part, ce métier devrait être considéré comme de santé publique, et qu'il y ait des cartes d'affectation... comme pour les enseignants.

Je crois qu'il y a beaucoup de choses à revoir, mais malheureusement dans notre pays, privé ou fonctionnaire, le moindre changement, c'est une levé de boucliers et un blocage du pays. Et que dans un pays moderne on arrive à perdre autant de pouvoir d'achat est tout simplement effrayant pour l'avenir, même si on ne le verra pas forcément de notre vivant.

Pour les medecins, l'équation est simple : on les forme sur nos impôts dans les CHU puis ils se cassent en libéral et appliquent pour beaucoup des tarifs inaccessibles à ceux qui ont payé leurs études avec leurs impôts.

Dans certains autres domaines dont le mien, les gens ainsi formés doivent 10 ans à l'état ou alors rachètent leurs droits (ça coute très cher). Je pense que ceci serait un bon "remède" ....

Je n'ai rien contre les médecins et encore moins contre les étrangers, mais c'est un exemple typique de profession égale privé/public.

Il n'y a pas beaucoup d'exemples de telles professions et les gens comparent des choux et des brouettes (professions d'intérêt general necesssitant un gros concours et parfois de grosses études avec commerciaux ou métiers artisanaux).

Le médecin a le choix et son choix ... il est tout vu pour beaucoup : il n'est pas prêt à "acheter" sa sécurité de l'emploi. Il y a bien des raisons à cela ....


_________________
----------------
"Ayez le culte de l'esprit critique", Louis Pasteur.
----------------
avatar
Admin
Equipe
Equipe

Points : 24260

http://universfreetroll.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est , je passe la barre des 20% de perte de pouvoir d'achat

Message par Admin le Mer 19 Juin - 5:55

D'ailleurs, un autre truc que les gens ne savent pas et que l'on découvre en lisant une fiche de paye, les fonctionnaires versent chaque mois 1% de leur salaire au fond de solidarité qui alimente entre autres l'allocation spécifique de solidarité (pour ceux qui ont épuisé leurs droits, qui ne peuvent plus toucher l'assurance chômage) ainsi que l'Allocation équivalent retraite pour ceux qui n'ont pas encore atteint l'âge de la retraite et qui sont en difficulté.

La bagatelle de 1,2 Milliards par an, mesure socialiste datant des années 80.


_________________
----------------
"Ayez le culte de l'esprit critique", Louis Pasteur.
----------------
avatar
Admin
Equipe
Equipe

Points : 24260

http://universfreetroll.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca y est , je passe la barre des 20% de perte de pouvoir d'achat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum