Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par thorthor le Jeu 23 Jan - 11:47

Rappel du premier message :

Poti a écrit:Et bien comme avec le coup de la fibre, avec les impôts.

Ca marchera pas, il va y avoir des émeutes les impôts sont au maximum supportable.
On va avoir un champ de ruine dans la téléphonie mobile et les autres pays vont nous écraser ...

thorthor
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 15491

Revenir en haut Aller en bas


Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par thorthor le Mer 12 Fév - 14:33

Pour Netflix les gens vont se rendre compte qu'ils peuvent se passer de leur 'shiny' Box et des frais qui vont avec ... Je vois bien un opérateur l'inclure dans une offre internet seul+ abonnement Netflix.

Ne pas oublier non plus qu'ils arrivent avec un catalogue colossal de +100000 titres.

thorthor
Troll vétérant
Troll vétérant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Admin le Mer 12 Fév - 17:51

thorthor a écrit:Pour Netflix les gens vont se rendre compte qu'ils peuvent se passer de leur 'shiny' Box et des frais qui vont avec ... Je vois bien un opérateur l'inclure dans une offre internet seul+ abonnement Netflix.

Ne pas oublier non plus qu'ils arrivent avec un catalogue colossal de +100000 titres.

Je dirais même qu'un accord est obligatoire vu le volume ..... sinon adieu notre réseau.

_________________
----------------
"Ayez le culte de l'esprit critique", Louis Pasteur.
----------------
avatar
Admin
Equipe
Equipe

Points : 23640

http://universfreetroll.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Carambar Malabar le Mer 12 Fév - 18:13

thorthor a écrit:Pour Netflix les gens vont se rendre compte qu'ils peuvent se passer de leur 'shiny' Box et des frais qui vont avec ... Je vois bien un opérateur l'inclure dans une offre internet seul+ abonnement Netflix.

Ne pas oublier non plus qu'ils arrivent avec un catalogue colossal de +100000 titres.
Orange: Impossible / Non Concurrence ???
SFR: C+
Free: Très lié à C+/CSat + ???

En reste donc 1... Non??

_________________
« Ne débattez pas avec les personnes stupides, elles vous descendront à leur niveau et vous battront avec leur expérience ». Mark Twain
avatar
Carambar Malabar
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 21528
Localisation : Yeahh BB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par thorthor le Mer 12 Fév - 21:09

Oui gros coup pour Bouygues s'ils font ça , genre 20€ l'accès internet + abo Netflix inclus ...

thorthor
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 15491

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mer 12 Fév - 21:37

Bouygues, et TF1, il compte pour du beurre ?

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Carambar Malabar le Mer 12 Fév - 21:46

Hammett a écrit:Bouygues, et TF1, il compte pour du beurre ?

Bah Hammett, t'as bu???  Razz Razz Razz  C'étais justement mon sous entendu...  Wink Wink 

_________________
« Ne débattez pas avec les personnes stupides, elles vous descendront à leur niveau et vous battront avec leur expérience ». Mark Twain
avatar
Carambar Malabar
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 21528
Localisation : Yeahh BB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Jeu 13 Fév - 8:07

Quel avenir pour Orange ? Deuxième partie : un "esprit" start-up dans un " corps" de géant des télécoms ?

La volonté de Stéphane Richard est de mobiliser son groupe pour en faire "le premier opérateur de télécoms de l’ère Internet". Pour cela ses managers planchent actuellement sur un grand plan pour 2020 qui doit être finalisé d’ici à la mi-2014 avant la fin du mandat du PDG (Challenges, 11/2013).

Accélérateur de start-up ?
C’est également le message qui a été donné lors du show hello du 7 novembre : tout en gardant son savoir-faire dans les réseaux, il s’agit de développer Orange vers les services et l’expérience client, à l’image de ce que font les géants de l’internet comme Google et consorts.

Pour cela, il compte pousser sur la force de ses labos ou Orange Labs qui sont présents dans de nombreux pays. Le but est d’y injecter du modèle start-up et d‘apporter plus de services innovants. Orange va aussi "ouvrir [ses] murs : faire de la place dans tous [ses] labos aux étudiants, ingénieurs, développeurs, designers et créateurs d'entreprises".

Quid de l'existant ?
Même si ces services manquent parfois d’un peu de cohérence d’ensemble, Orange a quelques réussites qu’il doit encore amplifier : Deezer, Dailymotion, Orange Money en Afrique et bientôt la technologie du paiement sans contact avec Orange Cash en France, Joyn (qui permet d'échanger des contenus lors d'une conversation téléphonique.

En mars 2012, Orange et Publicis avaient annoncé (communiqué de presse de mars 2012) la création d’un fond de capital-risque en partenariat avec Iris Capital Management. Son but : cibler avec des prises de participation minoritaire de 15 à 30 % les sociétés en France et en Europe axées sur les technologies, les services et les contenus.
Orange et Publicis Groupe devaient apporter ensemble 150 millions d’euros à cette initiative. Avec les engagements déjà pris par les investisseurs actuels, dont le Fonds Européen d’Investissement et CDC Entreprises (Groupe Caisse des Dépôts), la capacité d’investissement totale dépassera les 300 millions d’euros.
Deux ans après le lancement de cette initiative, quel est le bilan ? Quel apport pour Orange ?

Est-ce possible ?
Reste à savoir si Orange va pouvoir réussir cette révolution culturelle et réussir à insuffler un peu d’esprit start-up dans le paquebot qu’est Orange tout en étant à l'initiative sur la qualité des réseaux.
Le pari est ambitieux : comment marier l’innovation, l’esprit start-up et l’investissement dans les réseaux pour une entreprise paquebot avec une hiérarchie et une organisation qui peuvent bloquer les meilleures initiatives ? Comment faire travailler ensemble des cultures différentes ?

Sources : La Tribune (11/2013), Les Echos (11/2013), ZdNet (11/2013).

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Ven 14 Fév - 8:02

Quelques chiffres sur Orange. Une série qui va permettre de faire ressortir quelques chiffres tirés du document de référence 2012 et qui a été publié en mai 2013 (document légal et annuel qui est publié lors de la présentation des comptes).

Neuvième partie (et fin) : le Royaume-Uni
Dernier marché important pour Orange en Europe : le Royaume-Uni. Orange y est présent à travers EE codétenue avec Deutsche Telekom. C’est quasi nul sur le marché de l’internet haut débit, par contre Orange est en tête sur le marché de la téléphonie mobile.

Internet haut débit


Dans son document, Orange donne quelques explications : "Sur le marché de détail du haut débit, la part de marché totale détenue par les six premiers fournisseurs (BT Retail, TalkTalkGroup, Virgin Media, BSkyB, Orange et O2) a légèrement progressé en 2012 pour s’établir à un niveau estimé de 94,5 %. BT Retail et BSkyB sont les deux seuls grands opérateurs haut débit à accroitre leur part de marché. BSkyB a pour sa part devancé TTG, et est ainsi devenu au deuxième semestre 2012 le troisième plus grand opérateur haut débit.

Le taux d’équipement des ménages en haut débit était de 76 % au premier trimestre 2012, 72 % d’entre eux utilisant une connexion fixe. La tendance à l’achat d’offres groupées haut débit comportant plusieurs services auprès du même fournisseur s’est confirmé. Fin 2012, les offres triple play de Virgin Media ont atteint 65 % de sa base de clients du câble (contre 64 % l’année précédente), tandis que l’offre triple play de BSkyB a atteint 33 % de ses clients de télévision payante (contre 29 % l’année précédente). BT Retail et TTG ont commencé à commercialiser des offres groupées triple play basées sur la plate-forme ouView au second semestre 2012.

La division Openreach de BT a poursuivi le déploiement des services de fibre haut débit au Royaume-Uni principalement en FTC (fibre-to-the-cabinet), desservant 13 millions de bâtiments et environ 1,25 million de logements et d’entreprises début 2013. Tous les grands opérateurs haut débit commercialisent des services de fibre sur le réseau Openreach de BT, à l’exception de la division O2 Home. BT Retail comptait la part la plus importante de lignes de fibres sur le réseau Openreach, avec plus de 1 million de clients pour la fibre début 2013 (soit 16 % de la base clients haut débit de BT Retail).".

Téléphonie mobile

A fin 2013, EE comptait 27 millions de clients dont 2 millions en 4G. EE a lancé la 4G en octobre 2011.
Dans son document, Orange donne quelques explications : "Outre EE (co-entreprise entre Orange UK et T-Mobile UK crée en avril 2010), il existe actuellement trois autres opérateurs de réseaux mobiles présents sur le marché britannique : O2 UK (filiale de Telefonica), Vodafone UK (filiale de Vodafone Plc) et 3 (détenu par Hutchison Whampoa). EE et Three UK partagent leurs réseaux 3G au sein d’une co-entreprise.

EE est devenu le premier opérateur de téléphonie mobile au Royaume-Uni et a conservé en 2012 ses parts de marché. O2 (Telefonica) a perdu 2 points de parts de marché au profit de H3G (+ 1,8 point) et Vodafone (+ 0,3 point). Les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO) présents sur le marché britannique sont : Virgin Mobile (détenu par Virgin Media) et Vectone, qui utilisent tous deux le réseau de EE. On compte également Tesco Mobile, co-entreprise détenue à 50 % par Telefonica O2 UK, qui utilise le réseau Telefonica O2 UK.".

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Lun 17 Fév - 8:06

Dans sa politique de contenus, Orange participe également au financement de films, mais il reste un petit acteur dans le monde du financement du cinéma. Voici quelques chiffres sur son activité via sa société de production Studio 37 devenu Orange Studio.

Selon BfmTv (30/01), le budget du studio est réduit de manière drastique: il doit s'élever à 20 millions d'euros en 2014, alors qu'Orange Studio a dépensé entre 37 et 39,5 millions d'euros par an entre 2009 et 2012. La société a cumulé 93 millions de pertes entre 2008 et 2012.

Après des débuts laborieux étayés d'échecs commerciaux (Coluche l'histoire d'un mec, L'ordre et la morale...), a fini par rencontrer le succès, finançant des films comme The Artist, Welcome, Les beaux gosses, Gainsbourg vie héroïque...

Par ailleurs, réglementairement et au vu de son nombre d’abonnés, OCS devrait investir 179 millions d'euros sur 5 ans dans les films français et européens. Par convention, le financement d’Orange dépend du nombre d’abonnés. Jusqu’à 1,500 000 million abonnés, le prix est au plus bas, le deuxième palier est à 3,000 000 millions. Actuellement OCS serait à environ 1,600 000 million de clients.

En 2010, le financement a été de 23,3M€ pour 26 films, en 2011 le financement s’est monté à 21M€ pour 20 films et de 18,5M€ en 2012 pour 18 films.
Plus de chiffres ici (01/2013). Hors explotation d'OCS et avec la taxe Cosip (pour 56 millions en 2010), Orange finance la cinéma à hauteur de 100 millions d'euros par an. Cela reste un acteur assez modeste.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mar 18 Fév - 8:02

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°74

Bouygues Telecom
Attention, l’offre qui «tue de la mort» de Bouygues Telecom sera bientôt là ! Interrogé par la Chaîne Techno (ZdNet, 12/02) le pédégé - Olivier Roussat - a donné un peu plus de détails et a évoqué un lancement au deuxième trimestre de cette année.

La baisse sera bien de 12 euros environ par mois, afin de proposer une offre à moins de 30 euros contre 37-38 euros aujourd’hui chez la concurrence. Rien de vraiment neuf, car c’est ce qu’avait déjà annoncé il y a quelques semaines le même Olivier Roussat au micro de France Inter. .
Reste que cela ne va pas être simple de maintenir la pression et d’entretenir la buzz jusqu’au deuxième trimestre. Il va falloir que Bouygues soit à la hauteur afin de réaliser son objectif de rogner sur les marges de Free dans la fixe.

Pour Stéphane Richard – le pédégé d’Orange, cela pourrait coûter cher, mais d’abord à Bouygues Telecom : "Si je comprends bien, cela va lui coûter tout le cash qu’il lui reste" (Challenges, 01/02). Bouygues a réalisé 160 millions de marges nettes sur les 9 premiers mois de l’année (contre 206 millions sur la même période en 2012). En imaginant que l’économie de 150€ s’applique sur l’ensemble de ses clients (1,941 000 million sur le fixe au 30 septembre), l'application de l'économie lui coûterait 291 millions d’euros en année pleine.

Il peut espérer gagner des parts de marché sur la concurrence et espérer que la totalité de ses clients ne migrera pas en totalité sur cette nouvelle offre. Mais d’une façon ou d’une autre, cela va lui coûter du cash.
Alors baroud d’honneur pour Bouygues ou début de la fin pour Free ?

SFR
De nouveau un rachat de SFR par Numéricable est évoqué. Le quotidien Les Echos (17/2) en repasse une couche sur ce qui serait le mariage du siècle, mais précise qu’aucune offre n’a encore été effectuée. Mais l’actif pédégé du principal actionnaire de Numericable serait prêt à passer à l’offensive.

Le journal indique que les économies seraient conséquentes : environ 5 milliards ! Par exemple, SFR pourra utiliser le réseau de Numericable et cesser de louer le cuivre d’Orange ; ils mutualiseront leurs investissements en fibre optique et leurs coûts de maintenance ; la concurrence va se réduire sur le marché du fixe ; ils verseront moins de coûts d’interconnexion aux autres opérateurs ; le système d’information sera mis au régime...

Si Numericable propose le bon prix, il pourrait remporter le morceau, car dans le cadre de son introduction en bourse en juin 2014, la valeur de SFR pourrait baisser au vu des perspectives peu favorables dans le secteur du mobile. Enfin, les pouvoirs publics (Gouvernement, Régulateurs, Union Européenne) ne sont plus forcément hostile à des mouvements de consolidation dans les télécoms à partir du moment où cela permet de développer les investissements.

Info ou Intox ? Ce serait la fin du processus pour les deux groupes qui se sont construits par de multiples rachats. Le feuilleton est à suivre.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mer 19 Fév - 7:56

Qui a dit que la Culture et l’économie n’avaient pas de liens ?
Une étude récente permet de se faire une idée sur ce que pèsent économiquement les industries culturelles et créatives (ICC) en France ? Deux chiffres pour se faire une idée : c’est créateur de 1,2 million d’emplois et gère 74,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires.
Les ICC est un secteur dans lequel la France a des atouts et son développement revêt aussi des enjeux d’influence et de géostratégie. Sans compter les liens entre la création en la création et la production de masse. Un exemple parmi d’autre : Apple pour qui le beau fait vendre.

1 – QUELQUES CHIFFRES : GENERALITES

Méthodologie
C’est le résultat d’une étude publiée par EY société d’audit et par France Créative qui regroupe des acteurs des industries culturelles et créatives.
Les neuf secteurs des ICC (musique, spectacle vivant, presse, livre, radio, cinéma, télévision, jeux vidéo, arts graphiques et plastiques) ont été étudiés à travers l’analyse de 134 critères d’impacts, directs ou indirects, sur l’économie française.
Le but de cette étude était de démontrer que ces industries restent porteuses quand d’autres, qui retiennent l’attention des pouvoirs publics, semblent « condamnées » et que dans un univers numérique de plus en plus dominé par les géants asiatiques et américains, la priorité devrait être de défendre un écosystème culturel français et/ou européen.

Chiffre d’affaire
Le poids économique direct (61,4 Mds d’euros) dépasse celui de grands secteurs industriels français tels que l’automobile (60,4 Mds d’euros) ou le luxe (52,5 Mds d’euros) et talonne les télécommunications (66,2 Mds d’euros) et l’industrie chimique (68,7 Mds d’euros).

Au total, elles pèsent près de 75 milliards d’euros de chiffre d’affaires (2,8 % du PIB) et représentent plus de 1,2 million d’emplois (5 % de l’emploi en France).

En prenant seulement en compte son impact direct (61 milliards d’euros de chiffre d’affaires), elle se situe à la huitième place économique, entre l’automobile (59 milliards) et la chimie (62 milliards).

Parmi les neuf secteurs analysés (musique, spectacle vivant, cinéma, télévision, radio, jeu vidéo, livre, presse et arts graphiques), le secteur des arts graphiques et plastiques pèse, à lui seul, près de 20Mds d’euros. Artistes visuels, designers, architectes et photographes représentent près de 300 000 emplois en France, devant le spectacle vivant (267 716 personnes et 8,4 Mds d’euros) et la musique (240 874 personnes et 8,6 Mds d’euros).

Au niveau mondial, les industries culturelles et créatives représentent 2706 milliards de dollars, soit 6,1 % du PIB mondial, 424 milliards de dollars d'exportations, soit 3,4 % du commerce mondial total. Sans oublier son impact sur notre pays. Le secteur créatif représente 546 077 emplois en France, contre 225 000 dans l'automobile et 152 000 dans les télécoms. En Allemagne, c'est 719 000 salariés pour 444 800 dans la chimie, 234 000 dans l'énergie.

A suivre...

sources : Les Echos (11/2013), France Creative, Le Monde (12/2012), Le rapport (11/2013).

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Jeu 20 Fév - 8:10

Alors que le contrat sur l’attribution des droits du rugby est à peine sec, un autre feuilleton devrait commencer à prendre de l’ampleur : ceux des droits de la Ligue 1. Ce sont des droits qui sont générateurs d’abonnements, ils sont donc essentiels pour beIN Sports et Canal+.

Canal+ ouvre les hostilités
C’est Canal+ qui a ouvert les hostilités en s’est mis en tête de bloquer la participation de BeIN Sports au futur appel à candidatures de la Ligue de football professionnel (LFP) pour les droits de la Ligue 1 (Les Echos, 07/01) .
Cette note dénonce un conflit d’intérêt du Qatar sur le marché des droits audiovisuels de la Ligue 1. Canal+ estimant que le Qatar est via le PSG et BeIn Sports à la fois acheteur et vendeur des droits et donc que le conflit d’intérêt est patent. En conséquence Canal+ demande que le Conseil d’Etat – la plus haute juridiction administrative – publie un décret pour qu’une chaine de télévision ne puisse participer à un appel à candidatures de la LFP, dès lors qu’elle est propriétaire d’un club de football.

La LFP s'énerve
Cela a provoqué une vive réaction de la LFP (Ligue de Football Professionnel) : "Il s'agit évidemment d'une nouvelle tentative de Canal+ destinée à étouffer la concurrence et faire ainsi baisser le montant des droits (…) je vais alerter et solliciter des rendez-vous auprès des ministères concernés et des présidents de l'Autorité de la concurrence et du CSA afin de protester contre cette manœuvre anti-concurrentielle."
Il va sans dire qu’en absence de concurrence les droits TV baisseraient de manière significative. Alors que la FP en espère 800 millions d’euros.

Le Gouvernement aussi...
La réponse du gouvernement ne s’est pas faite attendre. La note blanche "a fait l’objet d’une expertise de différents services. Il ressort de cette analyse que la situation de conflits d’intérêts contestée ne semble pas être établie et que les garanties prévues tant par le législateur, au titre du droit de la concurrence, que par les instances du football, sont à ce jour suffisantes pour prévenir les risques de conflits d’intérêts tels que mentionnés par Canal+ (…) L’interdiction a priori faite par décret à un opérateur de candidater à l’appel d’offres de la ligue 1 de football, comme le demande Canal+, n’est donc pas à l’ordre du jour".

Le match va bientôt commencer
Selon Le Parisien (21/01), la LFP ne devrait pas attendre le premier semestre 2015 pour lancer la bataille des droits. Ce sera plus probablement lors du second trimestre 2014 et la LFP espère 800 millions d’euros. La concurrence beIN Sports Canal+ a du bon...

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Carambar Malabar le Jeu 20 Fév - 9:13

Je crois que canal s'en fou des matchs du ventre mou de la L1...

Par contre si ils pouvaient récupérer toute la C1...

_________________
« Ne débattez pas avec les personnes stupides, elles vous descendront à leur niveau et vous battront avec leur expérience ». Mark Twain
avatar
Carambar Malabar
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 21528
Localisation : Yeahh BB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Ven 21 Fév - 7:56

En même temps, c'est pareil, pas sur qu'un Lazio / Leverkusen intéresse Canal+.
Canal+ penche du coté de TF1. Pour exploiter correctement leurs droits, il lui faudrait créer un deuxième Canal de Sport. Mais entre plein pot à Canal+, CanalSat et Foot+/Rugby+, c'est trop.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Ven 21 Fév - 7:56

Avant la publication des chiffres du troisième trimestre 2013, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 septembre 2013.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du quatrième trimestre 2013
SFR, le 25 février (avant bourse).
Bouygues Télécom, le 26 février (avant bourse).
Orange, le 6 mars (avant bourse).
ARCEP, le 6 mars.
Iliad (Free et Alice), le 10 mars (avant bourse).
Numericable, le 12 mars.

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)


Le nombre de clients sur le très haut débit (hors Ftth) est de 1,380 000 clients dont 334 000 clients pour Bouygues et 1,019 000 pour Numéricâble, soit une part de marché de 73,8%. Il y a 27 000 clients soit 1,9% qui sont sur des réseaux locaux.

Sur le FTTH, au 30 septembre, Orange annonçait avoir atteint 273 000 clients sur un total de 465 000 clients comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 58,7 sur ce segment  (57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012. Pour SFR l’estimation est de 140 000 clients, soit une part de marché de 30,1%.

Globalement, cela avance doucement, mais surement. Pour rester optimiste, il semble que tout soit en place pour un décollage. A noter qu'Orange a réalisé près de 100 000 nouveaux abonnements en 9 mois.    
 
En défalquant Orange et SFR des clients FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 52 000 clients, soit une part de marché de 11,2%. A se partager donc entre les autres opérateurs. Pour rappel, Free ne donnent pas de chiffres sur la fibre optique.

Récapitulatif sur le Fibre Optique  
- Numericable, 1,019 000 millions de clients soit 55,2% du total (56,8% au T2),  
- Bouygues Telecom, 334 000 clients soit 18,1% (18,1% au T2),
- Orange, 273 000 clients soit 14,8% (13,5% au T2),
- SFR, 140 000 clients soit 7,6% (7,1% au T2),
- Autres (dont Free) 79 000 clients soit 4,3% (4,5% au T2).
Total : 1,845 000 millions de clients.

Source : observatoire de l’ARCEP arrêté à fin septembre 2013.

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
La ligne "autres" est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés annoncés lors de la présentation des résultats trimestriels.



4  - Parts de conquête
Quelques statistiques sur les parts de conquête. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.

Gain de nouveaux clients sur le troisième trimestre 2013
Orange : 71 000, soit 32,4% en part de conquête.
Iliad  62 000 soit 28,3%
SFR : 45 000, soit 20,5%.
Bouygues : 41 000 soit 18,7%.
Total 219 000

Gain de nouveaux clients sur le second trimestre 2013
Iliad  62 000 (Free + 84 000, Alice -22 000),  soit 42,5% en part de conquête.
Orange : 41 000, soit 28,1%.
SFR : 33 000, soit 22,6%.
Bouygues : 10 000 soit 6,8%.
Total 146 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2013
Iliad 92 000 (Free 134 000, Alice -39 000), soit 39,3% en part de conquête,
SFR 56 000, soit  23,9%
Bouygues Telecom 45000 (Bouygues 68 000 et Darty -23 000), soit 19,2%,
Orange 41 000, soit 17,5%,  
Total 234 000

Gain de nouveaux clients sur l’année 2012
Iliad 515 000 (Free 712 000, Alice -197 000), soit 44,1% en part de conquête,
Bouygues Telecom 324 000, soit 27,7%,
Orange 296 000, soit 25,3%,
SFR 33 000, soit 2,8%.    
Total 1,168 000

5 - Accès à la télévision (chiffres ARCEP)

Spécifiquement, Orange revendique 5,465 000 clients avec un accès actif à la TV. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.

6 - Bas débit (chiffres ARCEP)

Sur 165 000 clients, Orange en revendique 91 000. Les autres FAI ne communiquent pas de chiffres.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Carambar Malabar le Ven 21 Fév - 9:20

Carambar Malabar a écrit:Je crois que canal s'en fou des matchs du ventre mou de la L1...

Par contre si ils pouvaient récupérer toute la C1...
Bon d'accord je modifie: Si seulement canal pouvait devenir PSG TV  Razz  Razz  Razz

_________________
« Ne débattez pas avec les personnes stupides, elles vous descendront à leur niveau et vous battront avec leur expérience ». Mark Twain
avatar
Carambar Malabar
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 21528
Localisation : Yeahh BB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Sam 22 Fév - 8:42

Le courtier Berenberg va-t-il sonner la fin de la récréation pour Free ? Pour lui, sur le moyen terme, la croissance de Free va nécessiter davantage d’investissements à la fois dans son réseau mobile et sur son réseau fixe.
Les dirigeants de Free en diront-ils un peu plus lors de la présentation des résultats du quatrième trimestre le 10 mars ?

En attendant et selon les estimations de François04, sur le fixe (Adsl et Ftth) Iliad (avec Free et Alice) aurait conquis 76 000 nouveaux clients sur le T4, contre 62 000 pour le T3 et le T2 et 92 000 pour le T1.

Début janvier, Orange a annoncé (La Tribune, 09/01) et annonce "un très bon mois (de décembre) dans le fixe", avec un gain de 47 000 nouveaux clients en Fibre Optique. Bouygues et SFR n’ont pas donné d’indications.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Lun 24 Fév - 8:14

Le rachat de SFR par Numericable est presque bouclé. C’est ce qu’annonce le quotidien Les Echos (24/02).
Pour un endettement supplémentaire de 8 milliards d’euros, l’accord permettrait à Altice - la maison de mère de Numericable - de détenir plus de 50% du nouvel ensemble et Vivendi d’y garder un pied avec une participation de 32%. L’opération valorise SFR pour 15 milliards d’euros.
Vivendi et SFR s’étaient longtemps montrés réticents. Mais l’introduction en bourse de SFR qui était prévue n’aurait peut-être pas permis un deal aussi intéressant pour Vivendi.

Economies
Après l’accord de mutualisation entre SFR et Bouygues d’une partie de leurs réseaux mobiles (pour 300 millions d’économies prévisibles), l’annonce de ce rachat est un autre gros évènement dans le PIF (Paysage de l’Internet Français). Une fois la fusion terminée et en vitesse de croisière, les économies prévues seraient de l’ordre de 6 milliards d’euros.
Par exemple, SFR pourra utiliser le réseau de Numericable et cesser de louer le cuivre d’Orange ; ils mutualiseront leurs investissements en fibre optique et leurs coûts de maintenance ; la concurrence va se réduire sur le marché du fixe ; ils verseront moins de coûts d’interconnexion aux autres opérateurs ; le système d’information sera mis au régime...

Quid des Pouvoirs Publics ?
Enfin, les pouvoirs publics (Gouvernement, Régulateurs, Union Européenne) ne sont plus forcément hostile à des mouvements de consolidation dans les télécoms à partir du moment où cela permet de développer les investissements.
Reste à faire valider cet accord par les diverses instances de régulation.

Le nouvel ensemble
Théoriquement, dans le secteur du fixe, cela va permettre au nouvel ensemble de peser 25,3% en parts de marché et de repasser devant Free (22,7%). Sur le mobile, Numéricable est quasiment inexistant (170 000 clients).
L’histoire récente des fusions/acquisitions montre aussi que 1+1 ne font pas deux. Club Internet avait été mal digéré par Neuf (devenue SFR), Free a également perdu beaucoup de clients en intégrant Alice et Darty n’a pas spécialement apporté grand-chose à Bouygues Telecom.
Le plus dure commence de ce coté.

Du coté de la concurrence
Par contre, cela risque de marginaliser un peu plus Bouygues Telecom avec 7,9% du marché du fixe. A moins que Bouygues ne s’agrippe un peu plus à ce nouvel ensemble, car il loue déjà des capacités de Fibre Optique à Numericable, comme il loue des capacités à SFR pour distribuer des offres ADSL. Parallèlement Bouygues loue de la 3G à Numéricâble et SFR loue de la 4G à Numericable.
Autre alternative : un rapprochement entre Bouygues et Iliad. Mais le nouveau riche et l’ancien riche ne s’apprécient pas…

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Lun 24 Fév - 12:22

Avant la publication des chiffres du quatrième trimestre, un rappel sur les chiffres arrêtés au 30 septembre 2013.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Nombre de clients à un service mobile (ARCEP)


2 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
Les Mvno sont indiqués à part. 

Parce que seul Orange publie des résultats détaillés concernant les Mvno hébergés sur son réseau. Depuis l’arrivée de Free, SFR et Bouygues ne publient plus les résultats de leurs Mvno. SFR ne donne que ses résultats propres et Bouygues additionne ses résultats avec ceux de ses Mvno.

Les chiffres des Mvno sont ceux donnés par l’ARCEP lors de son récapitulatif trimestriel. Le nombre de clients de Bouygues est recalculé en fonction du nombre total hors Mvno défalqué des chiffres d’Orange, SFR et Free.



Les résultats sont exprimés en milliers de clients et basés sur les communiqués des opérateurs.

Pour L’ARCEP, 64, 251 000 millions clients ont souscrit à un service mobile auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), soit une augmentation de 950 000 (1,5%) sur le trimestre au lieu de +489 000 (+0,8%) sur le T1 2013 et de 695 000 (1,2%) au T2 2012.

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :  
Virgin 1,690 000 millions de clients, NRJ +/- 1,2 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 1,000 000, Ortel 250 000,  Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 120 000, Budget Telecom 25 000.

65,921 000 millions de clients ont souscrit à un service mobile (tableau 2.1) auprès de l’un des quatre opérateurs de réseaux mobiles métropolitains (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange France et SFR), soit une augmentation de 989 000 (1,5%) au lieu de 681 000 (1,1%) au T3 2013, de 950 000 (1,5%) pour le T2 et +489 000 (+0,8%) sur le T1 2013.

3 – Numéros mobiles portés (ARCEP)
44% des abonnements sont désormais libres d'engagement, contre 41% au T3, 39% au T2 2013, 36% au T1 2013 et 29% au T2 2012. En douze mois, le nombre de personnes sans engagement est ainsi de 17,7 millions à 26,2 millions. Free Mobile, mais aussi Sosh, B&You et Red sont passés par là.

Le nombre de numéros mobiles portés est de 1,547 000 (Tableau 2.2) au lieu de 1,320 000  au T3, 1,405 000 au T2 2013, 1,851 000 pour le T1 et de 1,293 000 au T3 2012. C’est du même niveau qu’avant l’arrivée de Free Mobile. Cela représente 2,6% des forfaits contre 2,3% en décembre 2011 et 5,7% en mars 2012. Sur 2013, ce taux était de 3,9% à fin décembre 2012.  

Le taux de résiliation pour les forfaits est en baisse et retrouve son niveau moyen de 2011. Il est de 4,7% contre 4,1% au T3 2013, 4,5% au T2 2013, de 5,3% au T1 2013 et de 4,7% au T3 2012. Par contre, pour ce qui concerne le prépayé, ce taux est de 20,8%, de 17,4% au T2, de 18,1% au T1 2013 et 15,5% au T3 2012.

4 – Situation des opérateurs historiques suite à l’arrivée de FreeMobile


*F = forfait/postpayés et P = prépayé. Les résultats sont en milliers et basés sur les communiqués des opérateurs.

5 – B&You, Red et Sosh
Sosh comptait 1,800 000 clients au 15 décembre.
Red comptait 2,000 000 clients (chiffres fin décembre).
B&You comptait 1,601 000 clients au 30 septembre.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Lun 24 Fév - 13:52

En fait, pour l'instant cela négocie, mais il n'y a rien de signé. Mais surtout ce n'est pas un rejet, cela a surtout fuité... Fin janvier, oui c'était un démenti : "Nous n'avons pas besoin d'une autre alliance que celle annoncée cet après-midi (avec Bouygues Telecom)" (Le Figaro, 31/01).

Aujourd'hui, via un communiqué de Vivendi :
"Vivendi confirme avoir été approché par Altice en vue d’un rapprochement entre SFR et Numericable.
A cette date, aucune offre formelle n’a été reçue par Vivendi.
Le Conseil de Surveillance de Vivendi se prononcera en temps utile, le cas échéant."

Il se passe quand même quelque chose...

Vivendi a vendu Activision pour 6 milliard d'euros.
Vivendi a vendu Maroc Telecom pour 4,2 milliards d'euros.
Vivendi vendrait SFR pour 15 milliards d'euros.

Vivendi a racheté les parts de Lagardere (pas celui de Feval...) dans Canal+ pour 1 milliard d'euros.

Si avec tout cela le prix de l'action ne remonte pas, ils devenir dingues Bolloré/Fourtou !!!

Vivendi publie ses résultats du 4ième trimestre demain matin.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mar 25 Fév - 8:23

SFR vient de présenter ses résultats pour le quatrième trimestre 2013.
Sauf erreurs, les recrutements sont à 0 sur le fixe (ADSL et Fibre Optique) et assez proche de 0 sur le mobile. Mais comme la présentation des résultats a changé (dans l'optique de la vente ?) il est quasiment impossible de comparer par rapport aux trimestres précédents. Sur un an, le chiffre d‘affaire s’établit à 10 199 millions d’euros, en diminution de 9,6 %.

Haut débit
Il y a 5,209 000 (ADSL et Fibre Optique), soit +170 000 (+3,4%) sur un an et nul sur le dernier trimestre. L’offre 4P « Multi-Packs » représente près de 2,355 000 clients, soit +155 000 clients sur le trimestre précédent. Il y a 197 000 clients fibre contre 126 000 il y un an.

Mobile
SFR a changé sa présentation. Au lieu d’additionner le segment entreprise, les clients Réunion et autres, SFR présente des chiffres sur sa marque propre et en France Métropolitaine. Sur ce seul segment, les forfaits augmentent de 279 000 sur un an pour un total de 11,381 000 clients et un parc total de 14,555 000 clients , en baisse de de 409 000 clients sur un an. Sur les 12 derniers mois, SFR a perdu 688 000 clients prépayés et gagnés 279 000 abonnés.
RED est à 1,700 000 clients contre 2,000 000 millions annoncés il y a quelques semaines. Le parc total de clients s’élève à 21,354 000 clients, soit un gain de 17 000(+0,07%) clients par rapport au trimestre précédent et un gain de 756 000 clients sur un an(+2,7%).

Le projet de rachat de Numericable est selon le quotidien Les Echos à l'état d'étude avancée et pourrait être finalisé à la fin du mois de mars. SFR n'est pas dans le meilleur état possible, les résultats de ce trimestre sont assez parlants.

Pour rappel,
Les chiffres au 30 septembre 2013
Haut débit
Il y a 5,209 000 (ADSL et Fibre Optique), soit +169 000 (+3,4%) sur un an et + 45 000 (+0,9%) sur le dernier trimestre. L’offre 4P « Multi-Packs » représente près de 2,200 000 clients, soit +100 000 sur le trimestre précédent.

Mobile
Sur les forfaits, SFR a gagné 360 000 clients sur le trimestre (+2,0%) soit un total de 17,732 000 clients, sur un an le gain est de 1,278 000 (7,8%).
En prépayé SFR a perdu 72 000(-2,0%) clients sur le trimestre, soit un total de 3,505 000, sur un an le perte est de 917 000(-20,73%) clients.
Le parc total (avec le prépayé) s’élève à 21,337 000 clients, soit un gain de 288 000(+1,4%) clients par rapport au trimestre précédent.
Encore une fois, pas de chiffres sur Red et Joe Mobile. En un an, la part de marché estimée par SFR est passée de 29% à 28,1%.

Les chiffres au 31 décembre 2012
Haut débit
Il y a 5,075 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +33 000 (+0,7%) sur un an et + 35 000 (+0,7%) sur le dernier trimestre. L’offre 4P « Multi-Packs » représente 1,800 000 clients, soit +100 000 sur le trimestre précédent.
En un an, la part de marché estimée par SFR est passée de 23,5% à 22,5%.

Mobile
SFR a gagné 109 000 abonnés à 16,563 000. Le parc total s’élève à 20,690 000 soit une diminution de 186 000 clients par rapport au trimestre précédent. En un an, SFR a perdu 773 000 clients, dont 3000 clients abonnés.  
Pas de chiffres sur Red et Joe Mobile. En un an, la part de marché estimée par SFR est passée de 31,3% à 28,3%.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par thorthor le Mar 25 Fév - 11:01

Résultat très surprenant en effet...

Mais 10 Milliards de CA, même avec une baisse de 10% cela reste considérable. SFR peut compter aussi sur beaucoup de MVNO comme la Poste Mobile.
Son parc d'abonnés a beaucoup de valeur, en tout cas beaucoup plus que celui d'Iliad qui a raclé les résidus de fonts baptismaux en détruisant tout le secteur.

SFR devra changer sa stratégie et posséder une box plus moderne et des services pour séduire les clients et résister aux TV connectés et autres box OTT qui déferlent ...

thorthor
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 15491

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mar 25 Fév - 11:27

Le 31 décembre dans un article de La Tribune, SFR annonçait 2 millions de clients pour RED, finalement, c'est seulement 1,700 000 clients selon le communiqué de Vivendi !
Toujours dans le même article, un responsable annonçait que "C'est notre meilleur mois de décembre depuis trois ans", au vu des résultats publiés, cela fait sourire.

Ils ont un peu de mal avec certains chiffres chez SFR !

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Carambar Malabar le Mar 25 Fév - 11:57

J'étais assez "fan" de SFR car Je pense que c'est (étais) le meilleur rapport qualité/prix des 3MNO historiques.

Leur gestion de désabonnement entre red et ma box pro, m'ont complètement dégouté!!! Faudra vraiment un gros effort pour que je revienne chez eux (en direct, puisque via virgin je leur file encore de l'argent, mais plus pour très longtemps avec la bascule prochaine sur BT) avec entrain...

_________________
« Ne débattez pas avec les personnes stupides, elles vous descendront à leur niveau et vous battront avec leur expérience ». Mark Twain
avatar
Carambar Malabar
Troll vétérant
Troll vétérant

Points : 21528
Localisation : Yeahh BB

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Hammett le Mar 25 Fév - 13:09

Un autre chiffre sur le fixe est avancé par SFR mais uniquement dans son communiqué de presse. Il comptabilise les clients à La Réunion et les clients du secteur Entreprise. Au total SFR annonce 5,257 000 clients, soit un gain de 48 000 (+0,92%) sur le trimestre et toujours de 170 000 sur l'année (+3,4%).
Le chiffre de 5,209 000 ne comptabilise que les clients résidentiels en France.
En vérifiant par rapport aux présentations précédentes, c'était bien le total (5,237 000) qui était pris en compte.
Afin de rester cohérent par rapport aux chiffres précédent, c'est ce total qui sera pris en compte pour SFR.

Mais SFR gagnerait à faire des présentations cohérentes.

_________________
"Faut pas respirer de la compote ça fait tousser !" Armand seigneur Breton de Bretagne

Hammett
Equipe
Equipe

Points : 19754
Localisation : Colombes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par hpg38 le Mar 25 Fév - 13:25

Hammett a écrit:
Mais SFR gagnerait à faire des présentations cohérentes.
des forfaits cohérents aussi  Very Happy 
avatar
hpg38
Equipe
Equipe

Points : 21337

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chiffres ADSL et mobiles, par Hammett

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum